Les conscrits à Maisons-Alfort

Pendant la guerre, la France mobilise près de 8 millions de soldats. 
Ces hommes, pour la plupart, ne sont pas militaires de carrière (en savoir plus sur le parcours des soldats maisonnais - lien vers l'étude du CGMA). Ils n'ont pas pour autant été envoyés au front sans préparation.

Origine et évolution de la conscription

La conscription remonte à la Révolution française, plus précisément à la loi Jourdan-Delbrel qui institue en 1798 un service militaire de 5 ans pour tous les hommes. Pour ce faire, tous les hommes âgés de 20 ans doivent venir s’inscrire ensemble (à l’origine du mot "conscription") sur une liste de recrutement et passer devant le conseil de révision, qui les déclarent ou non "bon pour le service".
 
La loi du 29 décembre 1804 assouplit cette règle en instituant le tirage au sort : seule une partie des conscrits effectue réellement son service militaire. Ceux qui le souhaitent et qui en ont les moyens peuvent payer un remplaçant. La durée de service et les modalités d’enrôlement sont modifiés à plusieurs reprises, jusqu’à la loi Berteaux de 1905 qui supprime le tirage au sort et les remplacements : tous les hommes sont désormais appelables pour 2 ans, pour un service personnel, égal et obligatoire.
 
En 1913, la loi Barthou fait passer la durée de service militaire de 2 à 3 ans.

Classe 1904_AMMA Fonds AMAH 5Fi19

Classe 1904 - Conscrits de Maisons-Alfort. Crédits image : Fonds AMAH 5Fi19

La fête des conscrits

Dans de nombreuses communes, les conscrits font la fête à l’occasion de leur recensement, qui, au-delà de l’aspect militaire, symbolise aussi l’entrée dans la vie adulte. 
 
Pour l’occasion, les jeunes maisonnais arborent bérets, cocardes (dont vous pouvez voir des exemples dans l'exposition temporaire du musée de Maisons-Alfort), écharpes, insignes et autres brassards. Les instruments de musique permettent d’assurer un joyeux charivari. Les conscrits de la commune posent ensemble, devant leur drapeau, sous l’objectif du photographe qui immortalise l'évènement.

 Fonds AMAH 5Fi22

Classe 1909 - Conscrits de Maisons-Alfort. Crédits image : Fonds AMAH 5Fi22