Solidarité des Maisonnais avec les troupes françaises

A l’entrée de l’hiver 1914, un groupe d’élèves, de l’école de jeunes filles de Maisons (aujourd'hui : le quartier du Centre-ville), adresse une lettre au maire, M. Champion, pour lui demander de consacrer la somme généralement employée, chaque année, pour la distribution des prix, à l’achat de vêtements chauds pour les soldats.

Le conseil municipal souscrit à cette proposition et décide, avant les vacances de 1915, "qu’en raison des circonstances, la distribution des prix n’aura pas lieu cette année. Le jour de la clôture de l’année scolaire, il sera remis aux élèves un certificat attestant les récompenses obtenues. Cette distribution aura lieu à l’école, sans cérémonie, par le personnel enseignant".

On ne reviendra à la tradition qu’après la fin de la guerre.

Image : écoliers du quartier d'Alfort en 1904. Crédits image : Archives municipales.

Source du contenu : Association pour la sauvegarde du patrimoine de la Ville : "Maisons-Alfort Mille ans d’histoire. Tome 2 – Le 20e siècle".