Nouvelles mesures en cas d’alerte

Date : 
24 Mars 1918

"Le Conseil porte à la connaissance des habitants les mesures suivantes qu’il a arrêtées en vue de les prévenir en cas d’alertes.

L’annonce des alertes aura lieu par les trois coups de canon tirés par les autorités militaires et par les sirènes des industries de la ville et des localités voisines. La fin des alertes sera indiquée au moyen de deux sonneries de cloches par les églises des quartiers de Maisons et de Charentonneau.

D’autre part, afin d’éviter les paniques et les accidents, les parents des élèves fréquentant les écoles communales seront invités à faire connaître aux directeurs et directrices, au moyen d’un questionnaire qui leur sera distribué, s’ils désirent que leurs enfants soient gardés à l‘école jusque l’heure normale de sortie, ou jusque la fin du raid, ou s‘ils préfèrent venir les chercher à l’école, attendu qu’en vertu des instructions ministérielles aucun élève ne doit être renvoyé seul chez lui.

Il est également décidé qu’un poste de secours sera établi à la Mairie et que des plaques indicatives seront apposées à la porte de chaque poste de secours dans les trois quartiers communaux".