Organisation du transfert des corps des militaires morts pour la France

Date : 
21 Novembre 1920

"Le Conseil municipal décide que les corps des militaires de la commune dont les familles ont demandé le transfert dans le cimetière communal seront inhumés dans une concession décennale non renouvelable, accordée gratuitement quand elles ne possèderont pas de sépulture particulière. Lorsque la commune pourra disposer des deux terrains qu’elle a achetés en vue de l’agrandissement du cimetière communal elle fera construire dans le cimetière un monument funéraire disposé de manière à pouvoir réinhumer à perpétuité, avec l’autorisation des familles intéressées, les corps des militaires inhumés dans les concessions décennales. Une délégation du Conseil municipal assistera aux inhumations des corps des militaires dans le cimetière communal et une palme sera déposée au nom de la ville de Maisons-Alfort sur chaque sépulture."